JMBN / a propos
JMBN

A propos

JMBN est un duo d’artistes mordu de science-fiction, de série B et de série Z. Leurs installations sont ambiguës comme des nanars; elles ont le génie de divertir par leurs défauts ̶ Leurs œuvres sont pensées comme des éléments de décor, elles démontent la notion de genre avec désinvolture et opiniâtreté pour, dans une lumière rasante, révéler des glissements d’échelles et des changements de formats qui apparaissent comme des passages d’une réalité vers une autre. Leur humour, aussi enfantin que terrible, a l’esprit série Z : l’ingéniosité artistique qui découle d’un petit budget, la mauvaise interprétation des comédiens, les erreurs techniques plus ou moins flagrantes, etc.

Lucille Uhlrich

Les souvenirs d’enfance, la culture populaire véhiculée par la télévision et le cinéma, les flux d’informations disponibles grâce aux nouveaux médias sont les sources de l’œuvre de Mathilde Barrio Nuevo et Julie Marchal et d’une certaine façon le substrat de leur analyse du monde contemporain. Elles explorent par le biais de la sculpture et de l’installation les possibilités fictionnelles des images dont nous abreuve notre société post-média et créent des corpus d’objets et d’images, qui mettent en relation l’ethnologie, l’artisanat, l’art, le design, l’architecture vernaculaire ou encore la musique électronique. Leur technique de production est proche de la pratique scientifique, en ce sens elles prônent l’empirisme. Nous pourrions faire référence à Roger et Francis Bacon (XIIIe et XVIe siècle), précurseur de la méthode expérimentale pour l’un et adepte de la théorie empiriste pour l’autre.
« On ne comprend bien les choses qu’en les expérimentant », c’est une approche de l’apprentissage au fondement de nombreuses transmissions tant pratique comme l’artisanat qu’intellectuelle dans le domaine des sciences par exemple. Elles sont dans une reconquête de leurs capacités à produire elles-mêmes les objets auxquels l’ère post-industrielle nous a asservi.

Pierre Soignon
Contact

marchalbarrionuevo@gmail.com
Crédit site

Julie Marchal & Mathilde Barrio Nuevo

© 2017